News Article

Vestibulum ac diam sit amet quam vehicula elementum sed sit amet dui ellente.Lorem ipsum dolor amet.
ÉCRIT PAR : David Wiltshire PUBLICATION : 03/31/2020

Un bon design naît souvent d'une réinterprétation d'éléments existantspour les améliorer et les rendre plus cohérents. Récemment, nous avons eul’idée subite de repenser nos sièges de bureau pour les adapter aux joueurs.Forts de cette idée, nous nous sommes dits que ce serait bien de confier àHassan Rahim, artiste new-yorkais basé à Los Angeles, le soin de reconsidérerle siège Aeron à travers le prisme du jeu.

« Ce que j’aime dans mon travail, c’est de découper, visser et coller leschoses », explique-t-il en se référant au genre populaire qu’est lehip-hop. « Je comparerais ma façon de faire à celles de J Dilla ouMadlib : je découpe et mélange des éléments graphiques, de la même façonqu'ils créent un rythme. » Pour ce projet, Hassan Rahim a travaillé surles détails mécaniques visibles du siège Aeron puis a juxtaposé ces élémentstechniques à l'atmosphère lo-fi des jeux vintage. Il évoque ici son amour pourle fauteuil lounge Eames, l’âge d’or de la publicité dont il s'est inspiré, etson propre ancien statut de champion imbattable du jeu GoldenEye 007.

AVEZ-VOUS RESSENTI DE L’ENTHOUSIAME LORSQUE HERMAN MILLER VOUS A APPELÉ POUR VOUS PROPOSER UNE COLLABORATION ?

Et comment ! Je n’ai pas grandi dans un milieu aisé, mais je me souviens avoir toujours été intrigué par les designs sophistiqués. L’une des toutes premières choses qui m’aient tapé dans l'œil a été le fauteuil lounge Eames. Pour moi, c’est la quintessence même du fauteuil qui annonce : « Je suis un adulte maintenant, regardez mon fauteuil de salon ! ». Quelques années plus tard, quand j'avais déjà débuté ma carrière de designer, c’est le fauteuil Aeron qui est devenu pour moi la quintessence même dusiège de bureau. C’est toujours le siège qui est utilisé par l'ensemble dudépartement créatif. Lorsque j’étais stagiaire, on m'avait attribué un siègeIkea, mais lorsque mes collègues quittaient le bureau, je restais un peu plustard pour aller m’installer dans leurs sièges Aeron.

EXCELLENTE IDÉE ! OÙ AVEZ-VOUS PUISÉ VOTRE INSPIRATION LORSQUE VOUS AVEZ COMMENCÉ À RÉFLÉCHIR À LA CRÉATION DE CE POSTER ?

J'ai été ravi de voir que vous aviez déjà de superbes photos du fauteuil, prises sous différents angles. Vu qu’il s’agit d’un siège Aeron pour le jeu, j’ai adopté ces différents angles afin de mettre en valeur les différentes caractéristiques du fauteuil. Cela donne une impression de technicité (sur l'ensemble du poster) et j’ai adoré pouvoir me plonger ainsi dans toutes vos ressources.

QUELLES ONT ÉTÉ VOS AUTRES SOURCES D’INSPIRATION ?

Nombre de mes références puisent dans les toutes premières années du jeusur ordinateur. Je suis remonté jusqu’à la pixellisation en 8 bits pour lefauteuil, et pour le titre, j’ai choisi une police de caractère qui ressemble àla fois au sans-serif et à une police pixellisée par ordinateur.

LE SIÈGE AERON ORIGINAL EST NÉ EN 1994. S’AGISSAIT-IL DE FAIRE UN CLIN D’OEIL AU PASSÉ ?

Eh bien, le fauteuil en lui-même est déjà une merveille de la technique.Je n’ai donc pas vraiment eu l’impression de regarder en arrière, tant cefauteuil est futuristique pour moi. Pour quelqu’un qui a passé son enfance surdes chaises bon marché [rires] (j’ai ni plus ni moins bâti ma carrière depuisune table de salle à manger) … je me dis aujourd’hui : Waouh ! Cetruc a au moins 5 fonctions pivotantes. » Il y a beaucoup de choses donts’inspirer au niveau du fauteuil lui-même, sans parler de votre proprecontribution technologique pour faire évoluer le confort en position assise8 heures par jour.

EST-CE QUE CELA A CONSTITUÉ UNE DÉVIATION PAR RAPPORT À VOS HABITUDES DE CRÉATION, OU CE DESIGN EST-IL EN ADÉQUATION AVEC VOTRE APPROCHE HABITUELLE ?

Non, il n’y a pas eu déviation. J’ai relevé le défi qui consistait à enfaire un poster plus promotionnel qu’artistique, ce qui était un parti pris.J’ai voulu lui donner le style d'une publicité en 4e de couverture d’unmagazine, dans les années 1980/90 - à savoir, quelque chose de très explicitequant au fauteuil et à sa technologie. D’habitude, lorsqu’on me demande decollaborer à la création d’un poster ou d’un imprimé, mon travail penche plutôtdu côté artistique. Cette fois-ci, j’ai choisi d'évoquer l’âge d’or de lapublicité.

« Ce que j’aime dans mon travail, c’est de découper, visser etcoller les choses. Je comparerais ma façon de faire à celles de J Dilla ouMadlib : je découpe et mélange des éléments graphiques, de la même façonqu'ils créent un rythme. » – HASSAN RAHIM

ET VOUS DANS TOUT CELA ? ÊTES-VOUS VOUS-MÊME JOUEUR ?

Je ne suis pas un vrai joueur, mais j’ai grandi avec les jeux vidéos.Pour tout vous dire, je passe probablement plus d’heures assis dans un fauteuilque beaucoup de joueurs. Dans ma jeunesse, j'ai beaucoup joué à GoldenEye 007 et à ProSkater de Tony Hawk, qui a été un jeu très important dans mon éducation. Maisc’est à GoldenEye que j’étais imbattable.

LA PERFORMANCE COMME ADN

Faites entrer le fauteuil de jeu Aeron dans votre univers de jeu pourexpérimenter son soutien ergonomique, assorti d’une adaptationultra-personnalisée avec flux d’air rafraîchissant. Recevez en plus un exemplaire gratuit du poster créé par Hassan inclusdans votre achat.